Un trousseau solitaire sur le bureau de l'Éorl Imrahil.

Section éventuellement privé des membres des castes Histrionnes.

Modérateur: Maître de Jeu

Un trousseau solitaire sur le bureau de l'Éorl Imrahil.

Messagepar Miriel Felinwë, Histrion le 21 Juil 2008, 16:53

Son regard parcourait et reparcourait la missive sans que son cerveau puisse en saisir le sens. Tant de mots se bousculaient dans sa tête : "[...] faible [...], maladie [...], menacé de mort [...]"...

Miriel se laissa tomber dans son siège rembourrée de laine, le même qu'elle avait tant cotoyée pendant ses nombreuses années au service de l'Exarque en tant qu'Éorl Imrahil. Elle inspira profondément, les yeux clos, afin de reprendre son calme. Lorsqu'il lui semblât que la situation quelque peu délicate s'était détendue, elle relue pour la xièmeme fois la missive écrite de la main tremblotante de son père.


"Ma chère fille,

Les temps se font durs. Il y a des centaines, voire des milliers d'Histrions affamés et démunis qui se sont installés à Jelkyrie pour fuir la menace des morts-vivants, mais rien n'avance. Moi-même, je deviens plus faible de jour en jour, nul besoin de se le cacher. Je ne suis plus autonome depuis que cette maladie m'afflige: j'ai l'impression de devoir faire un effort surhumain seulement pour t'écrire cette lettre hors de l'eau, sur le bord de la plage.

Quoi qu'il en soit, Marië, cette jeune femme qui devait prendre soin de moi, puisque je ne suis plus apte à le faire désormais, doit me quitter pour aller rejoindre sa propre famille. C'est la raison qu'elle m'a donnée pour justifier son départ, mais je crois que la vraie raison est qu'elle sait pertinemment que je suis sans le nite et que, par conséquent, je ne peux plus la payer. Je ne peux pas lui en vouloir, je sais qu'elle a besoin de ces pièces, comme n'importe qui ici d'ailleurs, pour se nourir et pour nourir sa famille. Que Vesta et Ciryandil la protège.

De mon côté, je commence à croire qu'il ne m'en reste plus pour longtemps. Je suis seul et vraisemblablement menacé de mort. J'ai déjà rédigé mon testament. Je t'écris ces simples lignes pour te dire combien je t'aime, Miriel. Pour te dire combien tu as été importante pour moi, combien je voyais ta mère en toi chaque jour, [...]"

L'Éorl Imrahil se raidit. Elle n'aimait visiblement pas être comparée à sa mère qui avait abandonné son amant, après avoir accouché de sa fille, pour continuer à courir les hommes. Sa mère pratiquait la polygamie depuis toujours, comme bien des Histrions, et cela avait brisé le coeur de son père. Miriel pouvait se remémorer son paternel, lorsqu'elle était petite, parlant de sa mère avec tant d'amour, tant de regrets... Dans sa jeunesse, la petite s'était juré de ne pas s'abandonner au jeu pervers de l'amour. Elle avait échoué. Elle frissonna.

"[...] et combien cela m'a tenu en vie longtemps.

Avec tout mon amour,

Ton père."

Le testament était annexé à la lettre.

Folle de rage, Miriel déposa la lettre sur son bureau tout en se levant d'un bond, puis donna un bon coup de poing sur une boule de cristal qui alla se fracasser violemment au mur de son bureau.


- Comment peut-il me faire ça? Sale père indigne!Puisse la maladie avoir raison de lui, s'écria-t-elle désespéremment. Seulement un lourd silence daigna lui répondre. Elle regretta aussitôt ses paroles.

L'Éorl se laissa retomber sur sa chaise en tremblant. Elle appuya ensuite ses coudes sur la table de pierre de sable devant elle, puis camoufla ses yeux et une partie de ses joues de ses mains. Et si la maladie de son père était la même que celle de la Conseillère de l'Exarque? Et si les deux ne s'en sortaient pas? Quelle tragédie ce serait... Autant pour le peuple que pour sa propre conscience.

Son père avait besoin d'elle, c'était une question de vie ou de mort. D'un autre côté, le peuple avait aussi besoin d'un Éorl Imrahil pour guider spirituellement la foule lors d'une période aussi tragique. Cependant, était-elle vraiment la bonne personne à consulter, étant elle-même très perturbée? Y avait-il quelqu'un de plus confiant en la vie, de plus épanouit et d'aussi compétent? Quelqu'un en qui elle avait définitivement confiance?

Miriel abaissa ses mains pour les déposer sur son bureau, le visage plus serein. Elle avait trouvé la bonne personne. Elle s'empara d'une plume d'aigle et d'un encrier, puis écrivit une missive à l'attention de l'Exarque, la main toujours un peu tremblotante.


"Mes salutations, Noble Exarque,

Je crois avoir toujours été une de vos plus fidèles servantes, mais malheureusement, toute bonne chose a une fin. J'ai le regret de vous annoncer que mon paternel vient d'attraper une sérieuse maladie qui le contraint à avoir en permanence quelqu'un pour veiller sur lui. Il avait d'abord pensé engager quelqu'un pour remplir cette lourde tâche, mais il est désormais sans le nite ; il ne peut donc plus payer ses assistants. Je ne peux me résigner à l'abandonner dans la mort, aussi ai-je donc pris la décision d'aller le rejoindre en Jelkyrie pour prendre soin de lui, comme il l'a fait pour moi dans le passé.

J'espère trouver un remède qui pourra le guérir et ensuite revenir auprès des Imrahils. Néanmoins, pendant mon absence qui risque d'être très longue, je confie cette caste à la Scribe Imrahil, c'est-à-dire à Milihanë. Elle a mon entière confiance. De plus, je la sais compétente et déterminée. Je n'ai aucun soucis à lui laisser mon travail; après tout ce temps, elle l'a mérité, la pauvre!

Naorim pour toutes ces belles années (plus d'un siècle déjà!) à vous servir,

Miriel Felinwë."

Malgré toutes ces années à protéger sa fierté, Miriel laissa involontairement rouler une larme sur sa joue. D'un geste rapide de la main, elle la chassa honteusement. Après Marcorel, la magie avait été son deuxième grand amour et l'abandonner signifiait abandonner une immense partie d'elle-même, voire abandonner sa propre vie pour la consacrer à quelqu'un d'autre. Après tout, si elle avait été plus près de son père pour prendre soin de lui, peut-être que cela ne serait jamais arrivé? Peut-être était-ce en fait de sa faute? Elle n'avait que ce qu'elle méritait...

Amère, l'Ex-Éorl caressa une dernière fois son bureau d'une main hésitante. Toutes ces responsabilités allaient lui manquer... Toutes ces fois où elle allait s'isoler dans son bureau pour obtenir de l'intimité seraient réduites en des nombreux souvenirs lointains... Après avoir passer au travers du déni, de la colère, de la tristesse et de la culpabilité, elle fesait enfin face à l'acception de la situation.

Mais elle reviendrait. Elle trouverait un remède à cette maladie. Elle trouverait pour son peuple, elle trouverait pour la Conseillère de l'Exarque, elle trouverait pour son père.

Elle trouverait pour reconquérir son titre d'Éorl Imrahil à nouveau.


HRP:
Pour ceux qui n'ont pas eu le courage de tout lire (je sais qu'il y en a, oui oui, je ne suis pas dupe!:O) et bien en gros, Miriel quitte son poste d'Éorl pour le confier à Milihanë, voilàà. Vous me reverrez peut-être IG, peut-être pas...! Ça dépend si je décide (et réussit? aha) à réinstaller UO et Profania lol. ^^"
Miriel Felinwë, Ex Éorl Imrahil
Artiste de l'image: Selena Regener
Offline

Avatar de l’utilisateur
Miriel Felinwë, Histrion
 
Messages: 27
Inscription: 24 Juil 2007, 21:36
Localisation: Québec

Re: Un trousseau solitaire sur le bureau de l'Éorl Imrahil.

Messagepar Ex-Salomon le 02 Aoû 2008, 16:12

*L'exarque avait recu la lettre de Miriel et fut bien sur attristé de cette situation. Elle pris donc une plume et écris de sa main la missive suivante:*

Denwe à toi Miriel.

Cela m'attriste de devoir te laisser partir au loin pour t'occuper des choses de ton paternel. Il est certain que si tu as le besoin de mes médecins, je te les ferai parvenir sans hésitations.

À ta demande, je nomme officiellement Milihane Eorl à ta place. Je te laisse toutefois dans les régistres imrahils.

Naorim de ton implication si grandes durant ces dernières années.

Avec toute mon isilité,

Noriane.
Conseiller Exécutif Salomon, Maitre de Jeu Histrion
La sagesse d'un homme, la puissance d'une nation...
salomon_profania@hotmail.com
Offline

Avatar de l’utilisateur
Ex-Salomon
 
Messages: 808
Inscription: 06 Déc 2007, 22:36
Localisation: Québec


Retourner vers Castes Histrionnes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron