Page 1 sur 1

Des écritaux à Tradenia

MessagePosté: 23 Fév 2014, 16:10
par Marc DesRochers, Landolor
Alors qu'une nuit des plus sombres et brumeuses se faisait en la basse Tradénia, près d'une dizaine d'hommes vêtus de cagoules et de masques grossiers vinrent déranger le tranquille village alors qu'il plongeait dans un sommeil lourd. La visite fût brève certes, mais ne laissa pas les habitants sans traquas. L'équipe d'hommes et de femmes traversa la ville agilement armés de sceaux contenant tous du sang de provenance inconnue ainsi que de fouets.

Tandis qu'ils se servaient de leurs fouets trempés de ce même sang pour en écrire des mots obscènes sur les mûrs de la basse ville, un homme parcourait les rues de Tradénia à la marche. Tranquille, confiant, il observait les moindres gestes de ses accolites tandis qu'il entâmait le pas en direction de l'église, gardant sa monture à ses côtés, celle-ci portant le corps d'un garde sur son dos et traînant celui d'un prêtre à l'arrière à l'aide d'une corde.


La nuit passa...

Au lendemain dès l'aube, un seul cri suffit pour réveiller le village entier ainsi que la curiosité de ses habitants. On y retrouvait écrit sur les mûrs de plusieurs commerces et demeures à l'aide du sang des messages tels que:

Prenez garde
Partez!
Les Ombres l'emporteront
Et autres menaces.

Mais le pire fût retrouvé par une commerçant au pied des escaliers de l'église, alors qu'on y retrouvait le corps du prêtre baignant dans une marre de sang, ventre ouvert et crucifié aux marches tandis que le garde précédemment porté disparu se retrouvait pendu du haut de l'église.

Dans les tripes du prêtre se trouvait un cimeterre avec une note y étant attachée. Sur celle-ci, on pouvait y lire:


Au nom de la confrérie des Pirates des Ombres, veuillez immédiatement retrouver votre haute Tradénia. La basse nous appartenait et nous n'hésiterons pas à la reprendre de force. Partez avant que d'autres victimes ne soit faites. La Bourgeoisie n'est plus la bienvenue en ces lieux, sachez le.

-Au nom de tous