Page 1 sur 1

Missive tomber au main des Naturilia

MessagePosté: 20 Aoû 2009, 16:48
par Valdeck Crognard, Orchilion
Kremar à vous Naturilia, je me nomme, Valdeck Crognad.
Vous m'avez déjà connu, j'ai quelque fois eu affaire avec vous et vous savez que je suis nao une bête aggressive. Je vous envoie cette missive car j'ai besoin de votre aide. Nous les Orchilions avons toujours vécu et survie dans notre grande forteresse, Ragnarok. Mais maintenant elle est sous l'emprise du mal, nous avons été jeté dehors par la force. Nous sommes plus vulnérable au attaque. Je tien à changer et sauver ma vie. Je vous demande de me faire confience et de m'aider. J'ai besoin d'être initier à la nature. Trop de fois je l'ai ignorer et je ne l'ai jamais prit au sérieux mais maintenant c'est peut-être la seul chose qui peut me sauver la vie. Apprenner moi à vivre en harmonie avec la nature, aprenner moi à vivre selon vos moeurs. J'aimerais tout dabord vous rencontrer, si possible, à L'endroit de votre choix pour en discuter et prouver ma parole.

Je vous demande de ne pas me juger par mon peuple mais me juger différent. Je suis pret à m'incliner devant vos exigance.


Paix à vous fille de Fraya.

Re: Missive tomber au main des Naturilia

MessagePosté: 21 Aoû 2009, 09:22
par Shiwa Anyam, Naturilia
" Yata, Orchillion.

À toutes les rencontres que j'ai eue avec votre peuple, n'en est ressorti que déception et colère. Trop souvent, vous nous avez défié, menacé, attaqués... J'ai moi-même subit des tortures innimaginables à cause d'hommes qui se croyaient au-dessus des lois divines de Fraya. Je comprend que vous ne vouliez na que l'on vous juges celon votre race, mais cela est bien difficile.

J'ai beaucoup de mal à croire que vous vouliez, Valdeck, vivre "en harmonie avec la nature". Cela ferais bien entendu notre bonheur, mais encore faut-il que ce miracle se réalise. Je souhaite que vos belles paroles ne soient na de la poudre aux yeux. Je le souhaite pour vous. Car décevoir un enfant de Fraya coûte la vie.

Je m'assurerai que quelques guerriers et guerrières de la Nature vous rencontres. Nous verrons alors si vous êtes dignes de ce que vous dites.

Yita.

(Gribouilli en guise de signature)
Shiwa Anyam. "